Menu

Entretien d'un four

Installation et utilisation d’un four

La majorité des fours de nos jours sont encastrables. En se fondant dans l'univers de la cuisine ils permettent un gain de place et une modularité totale.

* Vérifiez que la tension du réseau correspond à la tension mentionnée sur la plaque signalétique située sur le four. Les fours sont généralement alimentés par une tension de 220 volts et une prise de 16, 20 ou 30 ampères.

* Lorsque vous utilisez votre four, évitez de couvrir les parois, les grilles ou les plateaux avec du papier aluminium car il fragilise et abîme l'émail. Préférez le papier spécial cuisson.

* Si votre four n’est pas intégré aux éléments de votre cuisine, veillez à ce que les grilles d’aération du four ne soient pas obstruées pour faciliter la circulation de l’air.

De la même manière, ne collez pas votre four trop près d’un mur ou d’un autre appareil électroménager. Par ailleurs, lorsqu’il fonctionne, ne posez rien sur votre four qui risquerait de fondre voire de brûler.

Les differents types de fours et types de cuisson

La cuisson à convection naturelle reste le mode cuisson classique qui nécessite un préchauffage. Mais la chaleur n'est pas forcément bien répartie. On lui préfère souvent la chaleur tournante ou air pulsé. Dans ce cas, l'air est brassé dans le four pour une cuisson homogène. Ce mode de distribution de la chaleur ne nécessite pas de préchauffage.
Le four à vapeur propose un mode de cuisson sain, sans ajout de matière grasse. En contrepartie son prix est plutôt élevé.

Nettoyage et entretien d’un four

Vous avez le choix entre le nettoyage manuel, la pyrolyse ou la catalyse.
La pyrolyse permet aux graisses d'être absorbées pendant la cuisson quand le four chauffe à 200 °  grâce à l'émail poreux dont sont constituées les parois du four.
Le nettoyage par pyrolyse se fait après la cuisson. Le four monte jusqu'à 500° et carbonise graisses et projections sur les parois et la porte du four. Plus cher à l'achat et consommant beaucoup d'énergie, la pyrolyse réduit tous les résidus en cendre. Il suffit ensuite d'aspirer les cendres et les résidus lorsque le four est froid.

Souvent classés selon leur mode de nettoyage, Il existe 3 types de fours : les fours à émail lisse, les fours catalyse et les fours pyrolyse.
-Fours à émail lisse : le revêtement des fours à émail lisse, nécessite un nettoyage manuel et régulier. Entretien facile à l'éponge et au détergent doux. Plus l'émail sera lisse anti-adhésif et non poreux, plus il sera simple de nettoyage.
- Les fours à catalyse : le revêtement des fours catalyse est micro-poreux. Le revêtement absorbe les projections et graisses de cuisson, qui se transforment en une fine pellicule, qui sera oxydée par combustion lorsque la température dans l'enceinte du four atteindra les 200 °C.  Il suffit simplement de ramasser à l'aide d'une éponge les résidus.  Attention : le revêtement est fragile. Ne jamais le gratter, ni utiliser de produits détergents ou décapants.
- Les fours pyrolyse : Le revêtement des fours pyrolyse est lisse et résiste aux hautes températures. Le nettoyage s'effectue grâce à un programme spécifique. Le four monte à une température aux alentours des 500 °C, entrainant la carbonisation de toutes les projections (graisses et sucres) sur les parois mais également sur la contreporte. Les fumées issues de ces carbonisations sont absorbées filtrées et purifiées par un catalyseur de fumées. Les fours pyrolyse disposent d'un système de sécurités entrainant un verrouillage de la porte du four dès que la température atteint les 300°C. Certains fours possèdent un programme « Pyrocontrol » qui adapte la durée du nettoyage au niveau de saleté du four.

Il est important de procéder à un entretien régulier de votre four en effectuant le programme de nettoyage adapté. Effectuez la pyrolyse après une cuisson ainsi le four sera déjà chaud et la montée en température plus rapide.

Si vous possédez un four autonettoyant :

* Respectez toujours les consignes indiquées sur la notice fabricant de votre appareil.

* Débarrassez le four des miettes et divers résidus de cuisson avant de lancer le programme de nettoyage pour éviter les dégagements de fumées trop importants.

* Lancez le nettoyage automatique (ou pyrolyse) une fois par mois après une cuisson, vous gagnerez en efficacité et économiserez l’énergie. Avant de lancer le nettoyage, retirez les grilles et plateaux du four qui pourraient se déformer lors de la pyrolyse.

* Nettoyez les éléments amovibles à la main à l’aide d’un produit non abrasif et de l’eau chaude.

* Nettoyez légèrement les joints du four avec de l’eau chaude et une éponge. Soyez prudent car les joints sont généralement composés de fibre de verre et pourraient s’abîmer sous l’action de produits abrasifs.

Si vos joints sont usagés ou craquelés, n’attendez pas pour en changer car ils entraînent une consommation excessive d’électricité, une moins bonne efficacité due à la déperdition de chaleur et les odeurs de cuisson se répandent plus facilement dans votre intérieur. Par ailleurs, la chaleur peut détériorer le bandeau de commandes situé sur la façade du four.

Si vous possédez un four sans programme de nettoyage automatique :

* Procédez à un nettoyage régulier des grilles et plateaux et ôtez les traces de projections et les résidus alimentaires après chaque utilisation du four pour éviter qu’ils ne brûlent ou qu’ils ne dégagent trop de fumée lors d’utilisations ultérieures.

* Tous les 2 mois environ, faites un nettoyage approfondi en utilisant des produits non abrasifs. Le SP5 dégraissant spécial four par exemple.

* Nettoyez légèrement les joints du four avec de l’eau chaude et une éponge. Soyez prudent car les joints sont généralement composés de fibre de verre et pourraient s’abîmer sous l’action de produits abrasifs.

Si vos joints sont usagés ou craquelés, n’attendez pas pour en changer car ils entraînent une consommation excessive d’électricité et une moins bonne efficacité due à la déperdition de chaleur. Par ailleurs, la chaleur peut détériorer le bandeau de commande et les boutons situés sur la façade du four et aussi fragiliser les composants électroniques.